:

GAËL FAYE - TÔT LE MATIN

Nouvel EP "Des fleurs" maintenant disponible : https://gaelfaye.lnk.to/DesFleursALL
Abonne-toi : http://bit.ly/GaelFayeYT

Gaël Faye - Tôt Le Matin - extrait de l'EP Rythmes et Botanique de Gaël Faye disponible sur toutes les plateformes : https://gaelfaye.lnk.to/RythmesEtBotanique

Gaël Faye en concert : http://bit.ly/2lzAwe0
Gael Faye - Clips Officiels : http://bit.ly/GaelFayeClips
Gael Faye - Album "Pili Pili Sur un Croissant Au Beurre" (2013) : http://bit.ly/GaelFayePiliPili

Gaël Faye sur :
Facebook : http://bit.ly/GaelFayeFB
Twitter : http://bit.ly/GaelFayeTWI
Instagram : http://bit.ly/GaelFayeINSTA
Site officiel : http://www.gaelfaye.com

Clip :
Réalisation : Rafael Levy - Sovage
Producteur exécutif : Olivier Lamy - Alcibal Production
Texte : Gaël Faye
Musique : Guillaume Poncelet
Arrangements : Blanka

Label : Excuse My French
Distrib : Caroline International France

Réal: Rafaël Lévy
Directeur de la photographie: Laurent Tangy
1er Assistant Réal: Matthias Castegnaro
1er Assistant op: Fabrice Bismuth
2eme Assistant op: Fréderic Lejoncour
Directeur de Production: Olivier Lamy
Assistante de prod: Elsa Lamy
Styliste: Benoit Tardif :
MUA: Amélie Salomon
Régisseur: Jean Guehl
Renfort Régie: Elina Machet
Panavision/Panalux: Romain Rode, Valérie Lacoste & Olivier Affre
Financement: SPPF & FCM
Comédiens: Auréa Saint Cyr, Ambroise Mendy, Gabriel Merlen
Figurant garagiste: Luc Parent
Figurants Cage d’escalier : Benjamin, Henry, Hugo, Jieff

Post production
Montage: Dorian Le dastumer (Allso/Sovage)
Montage son/mixage: Ivan Jovanovic, Bruno Porret (Studio Kouz)
Etalo: Amélie Hazard (St Louis post house)

Remerciements
Studio Kouz
St Louis Post house
Sylvain Canaux
Colette Bel
Stéphane Machet
Martine Melliand
Simon Chester
Celine Exbrayat
Hermine Leone Spar val d’Isère
Salima Niazi
Jean-Claude & Christiane Vallas // Garage JC. Vallas Carrosserie
Mme Sermeze // Salle d’Arcade Chambery
Véronique Mendy
Souleymane
Kymani
Nisa

La Confédération Syndicale des familles de Chambéry
Anthony Allamagne
Christiane Coral Dit Granell

PAROLES:

Well, it’s early in the morn, in the morning, baby
Baby, when I rise, Lordy mama
Well, it’s early in the morning, in the morning
Baby, when I rise, well
Well, it’s early in the morning, in the morning
Baby, when I rise, Lordy baby
Every day, I have misery, Berta
Right in my right side, well

Respire les effluves, les parfums d’Orient
Sous l’étuve les fumées d’encens
Brûle tes poumons dans les torpeurs enivrantes
Hume les fleurs, leurs senteurs navrantes
Laisse loin la rumeur des villes
Si ta vie est tracée, dévie
Prends des routes incertaines, trouve des soleils nouveaux
Enfile des semelles de vents, deviens voleur de feu
Défie Dieu comme un fou, refais surface loin des foules
Affine forces et faiblesses, fais de ta vie un poème
Sois ouragan, encre rebelle, Hougan
Empereur de brigands, Makendal, Bois Caïman
Ecris des récits où te cogner à tes récifs
Une feuille blanche et encore vierge pour accueillir tes hérésies
Lis entre les vies, écris la vie entre les lignes
Fuis l’ennui des villes livides si ton cœur lui aussi s’abîme

Well-a, Lordy, Lordy Rosie
Well-a, Lordy, Lordy baby
Well-a, Lordy, Lordy sugar
Well, it's, oh Lord, Gal, well-a
Well-rocks’n gravel make-a
Make a solid road, Lordy sugar
You take the rocks and the gravel and a-make a
Make a solid road

Un jour, un jour, un jour, j’me barre, hasta la vista
Je reste pas sur place, j’attends pas le visa
J’vais parcourir l’espace, pas rester planté là
Attendant que j’trépasse et parte vers l’au-delà
Mourir sous les étoiles pas dans de petits draps
J’vais soulever des montagnes avec mes petits bras
Traverser des campagnes, des patelins, des trous à rats
M’échapper de ce bagne, trouver un sens à tout ça
J’vais rallumer la flamme, recommencer l’combat
Affûter ma lame, me replonger en moi
Un fantôme se pavane dans son anonymat
Rêve d’un pays d’cocagne où l’on m’attendrais là-bas
Car dans la ville je meurs à nager dans des yeux
Des regards transparents qui me noient à petit feux
La zone est de mépris, la vague est d’indifférence
La foule est un zombie et je vogue à contre-sens

Rocks’n gravel make -a
Make a solid road, Lordy sugar
You take the rocks and the gravel and a-make a
Make a solid road, well

Entendre le son des vagues lorsqu’elles s’agrippent à la terre ferme
Cultiver le silence, tout est calme, plus rien n’interfère
Rechercher la lumière, un jour peut-être trouver la clarté
En nous le bout du monde, faire de son coeur une île à peupler
Ouvrir de grands yeux clairs au bord d’immense lacs émeraude
Se laisser émouvoir tôt le matin quand pousse l’aube
Aux premières heures du jour tout est possible si l’on veut
Reprendre dès le début, redéfinir la règle du jeu
Briser les chaînes, fissurer la dalle
Inventer la lune, que tous la voit
Devenir vent de nuit, pousser la voile
Et s’enfuir vers des rives là-bas "
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire